LA RESTRUCTURATION URBAINE DE BALTISS ET BRUNETIÈRE – CENTURY 21 Immobilier Voiron – Agence immobiliùre à VOIRON
Bienvenue chez CENTURY 21 Immobilier Voiron, Agence immobiliĂšre VOIRON 38500

LA RESTRUCTURATION URBAINE DE BALTISS ET BRUNETIÈRE

Publiée le 04/05/2016

CHANGER L’IMAGE DES QUARTIERS

Les quartiers BrunetiĂšre et Baltiss vont faire l’objet d’une restructuration importante qui s’étalera jusqu’en 2024. La Ville, le Pays Voironnais et les bailleurs sociaux, Pluralis et l’Opac 38, s’associent pour repenser, avec les habitants, la vie dans ces deux quartiers. Une opĂ©ration de longue haleine pour laquelle les partenaires vont engager 32 M€.

La restructuration urbaine : une démarche à long terme

C’est pour changer l’image des quartiers d’habitat social et pour prĂ©server l’équilibre et la solidaritĂ© du territoire que la communautĂ© d’agglomĂ©ration du Pays Voironnais, les communes de Voiron, Voreppe, Moirans, les bailleurs Pluralis et Opac 38, ont lancĂ© une vaste dĂ©marche de restructuration urbaine des quatre principaux quartiers d’habitat social du Pays Voironnais : BrunetiĂšre, Baltiss Ă  Voiron, Bourg Vieux Ă  Voreppe et Champlong-les-Fleurs Ă  Moirans. 
En octobre dernier, une convention – qui couvre la pĂ©riode 2012-2024 – a Ă©tĂ© signĂ©e permettant de fĂ©dĂ©rer tous les acteurs autour de projets communs et de mobiliser des moyens financiers importants. Le Pays Voironnais, Ă  l’origine de cette initiative, provoque un puissant effet de levier et se fait l’écho de la solidaritĂ© de tout un territoire en s’engageant au soutien de ses quartiers les moins favorisĂ©s.

Ouvrir les quartiers sur la ville

RĂ©nover les quartiers implique une dĂ©marche globale. Au-delĂ  de la seule rĂ©novation du bĂąti, il s’agit de porter une ouverture en amĂ©liorant la liaison entre les quartiers et le centre-ville, en rĂ©organisant les espaces publics, les cheminements, en implantant de nouveaux services publics et en favorisant la mixitĂ© sociale et d’activitĂ©s. Les enjeux environnementaux seront Ă©galement pris en compte : dĂ©placements, Ă©nergie et biodiversitĂ©.

Pour BrunetiÚre, le projet prévoit :

  • d’amĂ©liorer le patrimoine bĂąti (isolation thermique, pose d’ascenseurs
) et les espaces extĂ©rieurs‹
  • d’amĂ©liorer la circulation Ă  l’intĂ©rieur du quartier et Ă  l’extĂ©rieur. Une liaison piĂ©tonne vers le centre-ville sera amĂ©nagĂ©e, en cohĂ©rence avec le projet de renouvellement urbain du futur quartier Rossignol/RĂ©publique‹
  • de mettre en accessibilitĂ© les bĂątiments pour les personnes Ă  mobilitĂ© rĂ©duite.‹

Afin d’aĂ©rer le quartier, une barre d’immeuble de 30 logements sera dĂ©molie et remplacĂ©e par des programmes mixtes composĂ©s de logements et d’équipements ou de commerces.‹La rĂ©novation du quartier a dĂ©jĂ  dĂ©butĂ© avec le rĂ©amĂ©nagement, en 2012, du carrefour des rues Salvador-Allende, Saint-Olive, des BĂ©rard et des Mollies, amĂ©liorant ainsi considĂ©rablement la sĂ©curitĂ© autour de lâ€˜Ă©cole Jean-Moulin. La valorisation du Vallon des Mollies a Ă©galement commencĂ© avec la crĂ©ation des jardins familiaux. En 2013, le transfert de propriĂ©tĂ© de la rue des GoĂ©lands est prĂ©vu. Les premiers jardins familiaux Ă©quipĂ©s d’un cabanon devraient ĂȘtre livrĂ©s. ‹

Pour Baltiss, le projet prévoit :

  • de dĂ©senclaver le quartier par le Sud Ă  partir de l’avenue du Docteur-Valois. Une voie de bouclage et les bords de la Morge seront amĂ©nagĂ©s dans le cadre de l’opĂ©ration Vallon-Sud Morge.‹
  • de requalifier le bĂąti existant‹
  • de requalifier les espaces extĂ©rieurs‹
  • de favoriser la mixitĂ© sociale.‹

Deux tours de 80 logements seront dĂ©molies afin de permettre la construction d’un programme mĂȘlant logements et locaux d’activitĂ©s. Des logements en accession Ă  la propriĂ©tĂ© permettront de rĂ©pondre aux exigences de mixitĂ© sociale. ‹En 2013 : l’étude de besoins pour la maison de quartier va ĂȘtre lancĂ©e. Des jeux pour enfants vont ĂȘtre implantĂ©s et une action autour de l’autorĂ©novation des logements va ĂȘtre proposĂ©e aux habitants. ‹

Un outil : la concertation

La restructuration de Baltiss et de BrunetiĂšre s’appuiera sur les dispositifs de participation. Chacun pourra ainsi s’investir dans l’avenir de ces quartiers vivants, mais dont l’image ne correspond pas toujours Ă  la rĂ©alitĂ© d’une vie apprĂ©ciĂ©e de ses habitants.